Marin Tilda.

IMG_1718Modèle : Top Tilda de LMV

Taille : S

Tissu : Jersey épais de la caverne d’Ali Baba à Strasbourg

Avis sur le modèle : Basique que j’affectionne tout particulièrement, facile à assortir, facile à porter et indémodable. Et en plus ça se coud les yeux fermés en 1h à tout casser, j’adore !

Difficultés particulières : Aucune si ce n’est la précision pour aligner les rayures.

IMG_1708

Modifications apportées : Aucune.

A refaire ? Très probablement, en version unie et pourquoi pas plus chic.

IMG_1711

Le mystère Météore.

DSC_0077

Modèle : Aime comme Météore de Aime comme Marie

Taille : M modifiée

Tissu : Molleton gratté effet brillant déniché à Strasbourg

Avis sur le modèle : Très mitigée par ma première version (dans un beau tissu de Motif Personnel…) qui ne m’allait pas du tout, j’ai eu du mal à me relancer dans l’histoire. Mes copines (avec qui la première avait été cousue) m’ont motivée pour ne pas lâcher et j’ai retenté en apportant certaines modifications et finalement le résultat est exactement ce que je recherchais et j’adore porter cette robe !

Envie de la porter : J’aime beaucoup porter cette petite robe qui va avec tout et qui en plus est super confortable.

Difficultés particulières : Pas de difficultés particulières mais il faut être très minutieuse pour les découpes pointues du devant.

Modifications apportées : En cousant ce modèle, je me suis rendue compte que j’avais la taille plus haute que la moyenne et un petit buste. Du coup, la jupe tombait trop bas sur moi et le rendu était plus que moyen… J’ai alors réduit la partie buste de 3cm et allongé la jupe de 5cm pour un rendu comme je le souhaitais au final ! Ca m’apprendra à ne pas faire de toile et à gâcher un beau tissu…

A refaire ? Pourquoi pas mais pour le moment ce n’est pas prévu.

DSC_0083

Encore une Mini.

DSC_0150

Modèle : Aime comme Mini de Aime comme Marie

Taille : M

Tissu : Reste de lainage de mon Aime comme Montaigne

Avis sur le modèle : Toujours aussi rapide et pratique à coudre, cette petite jupe à tout à envier aux plus grandes !

Envie de la porter : Portée régulièrement pendant l’hiver, je serai ravie de la ressortir la saison prochaine.

DSC_0151

Difficultés particulières : Aucune

Modifications apportées : J’ai remplacé le zip arrière par un zip invisible, plus fin à mon goût

A refaire ? Ce n’est pas ma première et certainement pas la dernière !

DSC_0158

Premier Arum de la saison.

DSC_0105

Modèle : Arum de Deer & Doe

Taille : 38

Tissu : Molleton léger de chez Mondial Tissus, offert par une amie🙂

Avis sur le modèle : Coupe très flatteuse malgré sa simplicité. Cette petite robe est un basique à avoir dans son armoire !

Envie de la porter : Pour le moment je n’ai pas encore trop portée cette robe mais je vais me rattraper avec les beaux jours !

Difficultés particulières : Absolument aucune

Modifications apportées : Aucune

A refaire ? Sans hésiter mais je n’ai pas encore trouvé le tissu qui me tente

Jeune Madawan.

DSC_0205

Modèle : Aime comme Madawan de Aime comme Marie

Taille : M

Tissu : Lainage camel de chez Bennytex

Avis sur le modèle : Coupe originale avec son col châle, j’apprécie son côté petite veste qui peut facilement être transformée en gilet douillet !

Envie de le porter : Beaucoup, j’adore sa couleur et il s’accorde bien avec le reste de mes vêtements. Il est parfait pour les beaux jours un peu frais du Printemps.

DSC_0203

Difficultés particulières : Peut être le montage du col au niveau des épaules et du dos mais rien d’insurmontable.

Modifications apportées : Aucune sur cette version

A refaire ? Oui, une version gilet me fait envie mais pour le moment mes deux tentatives ne me satisfont pas… Affaire à suivre !

DSC_0207

Jamais sans Xerea.

DSC_0086

Modèle : Xerea Dress de Pauline Alice

Taille : 38 reprise d’environ 2cm de chaque côté

Tissu : double crepe de laine noire de chez Bennytex

Mon avis sur le modèle : Ravie de cette petite robe qui est très agréable à porter. Elle est simple mais elle a ce qu’il faut de détails pour la rendre parfaite.

Envie de la porter : Déjà beaucoup mise, elle a été ma robe de Noël. Malheureusement, elle a rétréci au lavage et elle est trèèèès courte maintenant donc un peu moins portée depuis…

Difficultés particulières : Aucune selon moi

Modifications apportées : J’ai rallongé les manches pour qu’elles soient 3/4 et j’ai repris les côtés de 2cm pour qu’elle soit plus ajustée.

A refaire ? Bien sûr ! C’est même déjà fait😉

DSC_0102

Rencontre avec Montaigne.

Voilà presque 3 mois que je n’ai rien publié par ici… Ce n’est pas l’envie qui manque mais il faut dire que le temps se fait rare ! Ne souhaitant pas abandonner mon petit blog parce que oui, c’est quand même sympa de partager mes petites cousettes avec vous, j’ai choisi de faire des articles plus simples, avec moins de blabla et qui vont à l’essentiel. J’espère que cette nouvelle forme vous séduira toujours et que vous prendrez toujours autant de plaisir à faire un tour par ici.

Pour débuter les hostilités (eh oui, j’ai pas mal de cousettes en stock à vous montrer !) j’ai choisi de vous présenter mon nouveau manteau chouchou !

Modèle : Aime comme Montaigne de Aime comme Marie

Taille : M, parfait pour moi puisque je peux y mettre un gros gilet tricoté en dessous

Tissu : Lainage assez fin trouvé en soldes chez Tissus Ellen à Troyes pour l’extérieur + soie noire de mon stock pour la doublure

Mon avis sur le modèle : repéré quelques temps avant le CSF, je n’étais pas encore sûre de si jamais ses découpes originales et son absence de col. Cependant, j’ai eu la chance de le voir en vrai au CSF et ma copine Cécile l’a essayé : total coup de foudre pour cette jolie coupe et l’originalité des poches prises dans les pinces. Au final je suis complètement conquise et j’adore mon manteau !

Envie de le porter : je l’ai cousu au mois de décembre et avec les beaux jours que nous avons eu je l’ai déjà bien amorti ! J’adore le porter, il va avec tout, bottes, baskets, ballerines bref vraiment une pièce phare de mon dressing !

Difficultés particulières : c’est un manteau donc forcément une « grosse pièce », je pense que la pose de la doublure est une difficulté si on ne l’a encore jamais fait, les poches prises dans les pinces nécessitent un peu d’attention et les découpes du dos et des épaules également mais si on suit bien les explications, qu’on est réveillé et qu’on s’applique, tout roule !

Modifications apportées : aucune pour ce modèle, je l’ai réalisé tel quel. Par contre, je trouve les manches un tout petit peu trop courte et je ne sais pas si c’est voulu mais la doublure dépasse au bout… Erreur de coupe ou erreur de patron ? Je ne saurai le dire mais je sais que je ne suis pas la seule à qui c’est arriver.

A refaire ? Sans aucun doute ! Mais…je commence à avoir beaucoup de manteaux donc à offrir plutôt !

DSC_0178

_________________________________________________________________

Petit clin d’oeil à ma photographe attitrée qui me fait toujours de jolies photos

quand on se voit et qui fête ses 18 ans aujourd’hui❤

La parfait perfecto.

Si mes souvenirs sont bons, début d’année, Charlotte Auzou (de l’Atelier Charlotte Auzou) sortait un livre « guide de couture » dans lequel elle propose 12 modèles à coudre. Plusieurs modèles proposés me plaisent mais je dois avouer que le perfecto m’a complètement tapé dans l’oeil. A l’occasion de mon anniversaire, ma gentille soeur m’a offert cette ouvrage et je vous présente donc mon parfait perfecto !

SONY DSC

SONY DSC

Très rapide à coudre (j’ai mis environ une heure sans la coupe), à peine fini je le portais pour aller me promener et c’était l’occasion de le photographier. Rien de particulier à signaler pour le montage, les explications sont claires (même si les photos qui les accompagnent ne sont pas très utiles puisque photographier du noir bah…c’est difficile) et les pièces s’emboîtent parfaitement bien.

SONY DSC

SONY DSC

Seule petite difficulté, la pose de la fermeture éclaire mais là encore rien d’insurmontable. Personnellement, suite à une mauvaise expérience, je préfère allonger un peu mon point pour coudre la FE avec le molleton, cela évite que ça gondole et c’est bien plus joli pour le coup !

SONY DSC

SONY DSC

J’aime beaucoup le principe de la parementure qui fait tout le tour du vêtement, le rendu est vraiment sympathique. Attention tout de même, mon molleton étant un peu fin, la parementure dos bas a tendance à retomber, malgré une surpiqure à 2cm du bord. Pour éviter ce problème je vais sois raccourcir ma parementure soit ajouter quelques points invisibles pour la maintenir en place.

SONY DSC

Je ne sais pas pour celles qui l’ont déjà cousu mais personnellement je trouve ce perfecto bien plus esthétique ouvert que fermé. Cela tombe bien je n’ai pas prévu de le porter fermé ! Mais tout de même, sachez-le, il est très court et plutôt ajusté selon moi.

SONY DSC

SONY DSC

Quoi qu’il en soit, je l’adore et je peux déjà vous dire qu’il y en aura d’autres ! Pour le prochain, j’imagine une version un peu plus longue et avec des poches… Affaire à suivre !

SONY DSC

Perfecto, Atelier Charlotte Auzou – Taille M

Pop Corn s’il vous plaît.

Quand Thia de Blousette Rose a sorti son patron du boyfriend Pop Corn, j’étais un peu mitigée, impossible de savoir si j’aimais ou non ce modèle. Cependant, quand Bouzicafée a sorti sa version test, j’ai été complètement subjuguée ! J’adore le tissu qu’elle a choisi et je trouve que le modèle lui fait une super silhouette. Ni une ni deux, j’ai acheté le patron !

SONY DSC

J’avais dans mon stock 4 m d’un jeans un peu strech déniché à 2€ le mètre. Superbe qualité en plus, je savais qu’il se transformerait en Pop Corn. Manque de temps et manque d’envie, j’ai finalement mis trèèèèèès longtemps à me décider à coudre ce jeans (et ce n’est pas faute d’aller régulièrement jeter un oeil à celui d’Anne…).

SONY DSC

SONY DSC

Il y a un peu plus d’un mois, l’envie m’a prise de le couper et j’ai pris un sacré plaisir à le coudre ! Tous ces petits détails qui en font un vrai jeans et qui plus est unique ! J’ai pris mon temps, je voulais qu’il soit parfait (et il l’est !).

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Toutefois, même en le cousant, je n’étais pas convaincue de cette coupe boyfriend sur moi. Et ça n’a pas loupé, au moment de l’essayage, je le trouvais vraiment beaucoup trop grand. Du coup, j’ai raboté chaque côté d’environ 4cm et je m’y sens bien mieux ! Je vous l’accorde, il perd beaucoup de sa coupe boyfriend mais moi je l’aime mieux comme ça.

SONY DSC

SONY DSCPour les explications, je trouve qu’elles sont très claires et complètes. Je n’ai buté sur aucune étape et les pièces s’assemblent parfaitement. J’ai adoré apprendre à faire les coutures rabattues et je trouve qu’elles donnent des finitions très chouettes. J’en use et abuse d’ailleurs depuis !

SONY DSC

Pour ma part, j’aime le porter un peu retroussé en bas, cela le rend très charmant !

SONY DSC

Pour être honnête, je ne sais pas encore si je suis convaincue par ce jeans mais ce qui est sûr c’est que je suis très à l’aise dedans. Je l’ai porté régulièrement depuis sa confection mais plutôt le week end lorsque je suis plus décontracté. Je ne vais pas vous dire que je le referai parce que je pense que ce ne sera pas le cas mais en tout cas je n’ai aucun regret et je suis très fière de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai fait » !

SONY DSC

Jean pop corn, Blousette rose – Taille 38 modifiée

Mister Liberty.

Après une petite série d’articles « spéciaux », revenons doucement à nos moutons. Pour cela, je choisis de vous parler d’un grand classique dans ma pratique couture : la chemise homme !

Dans l’article précédent, je vous disais combien j’aimais le patron Aime comme Mister de Aime comme Marie et qu’une nouvelle version serait bientôt en ligne. Et bien grande nouvelle, c’est aujourd’hui que je vous la présente !

SONY DSC

Il y a un peu plus d’un an, j’avais cousu une première Mister à l’intéressé et celle-ci lui avait beaucoup plu. Il est vrai que la coupe lui allait vraiment bien et que le fait de la faire maison permettait de la tailler « sur mesure ». Connaissant mon amour inconditionnel pour le liberty et le plaisir que je prenais à le coudre, l’intéressé m’a proposé de lui coudre une nouvelle chemise en liberty. Vous pensez bien qu’une telle proposition ne se refusait pas !

SONY DSC

SONY DSC

Après avoir choisi son liberty, j’ai fait mon possible pour le trouver en métrage suffisant dans la bonne couleur ce qui n’a pas forcément été évident. Mais j’ai trouvé son bonheur chez Cousette, le fameux liberty Mabelle coloris F.

SONY DSC

SONY DSC

Pour le reste, rien à signaler, j’adore coudre les chemises et tous leurs petits détails qui font leur charme et leur particularité. Le montage ne me paraît pas compliqué et très honnêtement je pense que c’est accessible à tous, il suffit d’être patient et appliqué.

SONY DSC

SONY DSC

Petit détail que j’apprécie beaucoup et dont je suis vraiment contente, j’ai ajouté un petit biais au niveau du col intérieur ainsi qu’au niveau des bracelets de manches. Ce détail à beaucoup plu à l’intéressé et ajoute une petite touche de charme supplémentaire à cette jolie chemise.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Pour le tissu et bien…quel bonheur de coudre du Liberty ! Pour tout vous dire, mon homme m’a demandé la même dans une autre nuance de couleurs… Le tissu est déjà dans mon tiroir donc…affaire à suivre !

SONY DSC

Aime comme Mister, Aime comme Marie – Taille M/L