Jeune Madawan.

DSC_0205

Modèle : Aime comme Madawan de Aime comme Marie

Taille : M

Tissu : Lainage camel de chez Bennytex

Avis sur le modèle : Coupe originale avec son col châle, j’apprécie son côté petite veste qui peut facilement être transformée en gilet douillet !

Envie de le porter : Beaucoup, j’adore sa couleur et il s’accorde bien avec le reste de mes vêtements. Il est parfait pour les beaux jours un peu frais du Printemps.

DSC_0203

Difficultés particulières : Peut être le montage du col au niveau des épaules et du dos mais rien d’insurmontable.

Modifications apportées : Aucune sur cette version

A refaire ? Oui, une version gilet me fait envie mais pour le moment mes deux tentatives ne me satisfont pas… Affaire à suivre !

DSC_0207

Publicités

Jamais sans Xerea.

DSC_0086

Modèle : Xerea Dress de Pauline Alice

Taille : 38 reprise d’environ 2cm de chaque côté

Tissu : double crepe de laine noire de chez Bennytex

Mon avis sur le modèle : Ravie de cette petite robe qui est très agréable à porter. Elle est simple mais elle a ce qu’il faut de détails pour la rendre parfaite.

Envie de la porter : Déjà beaucoup mise, elle a été ma robe de Noël. Malheureusement, elle a rétréci au lavage et elle est trèèèès courte maintenant donc un peu moins portée depuis…

Difficultés particulières : Aucune selon moi

Modifications apportées : J’ai rallongé les manches pour qu’elles soient 3/4 et j’ai repris les côtés de 2cm pour qu’elle soit plus ajustée.

A refaire ? Bien sûr ! C’est même déjà fait 😉

DSC_0102

Rencontre avec Montaigne.

Voilà presque 3 mois que je n’ai rien publié par ici… Ce n’est pas l’envie qui manque mais il faut dire que le temps se fait rare ! Ne souhaitant pas abandonner mon petit blog parce que oui, c’est quand même sympa de partager mes petites cousettes avec vous, j’ai choisi de faire des articles plus simples, avec moins de blabla et qui vont à l’essentiel. J’espère que cette nouvelle forme vous séduira toujours et que vous prendrez toujours autant de plaisir à faire un tour par ici.

Pour débuter les hostilités (eh oui, j’ai pas mal de cousettes en stock à vous montrer !) j’ai choisi de vous présenter mon nouveau manteau chouchou !

Modèle : Aime comme Montaigne de Aime comme Marie

Taille : M, parfait pour moi puisque je peux y mettre un gros gilet tricoté en dessous

Tissu : Lainage assez fin trouvé en soldes chez Tissus Ellen à Troyes pour l’extérieur + soie noire de mon stock pour la doublure

Mon avis sur le modèle : repéré quelques temps avant le CSF, je n’étais pas encore sûre de si jamais ses découpes originales et son absence de col. Cependant, j’ai eu la chance de le voir en vrai au CSF et ma copine Cécile l’a essayé : total coup de foudre pour cette jolie coupe et l’originalité des poches prises dans les pinces. Au final je suis complètement conquise et j’adore mon manteau !

Envie de le porter : je l’ai cousu au mois de décembre et avec les beaux jours que nous avons eu je l’ai déjà bien amorti ! J’adore le porter, il va avec tout, bottes, baskets, ballerines bref vraiment une pièce phare de mon dressing !

Difficultés particulières : c’est un manteau donc forcément une « grosse pièce », je pense que la pose de la doublure est une difficulté si on ne l’a encore jamais fait, les poches prises dans les pinces nécessitent un peu d’attention et les découpes du dos et des épaules également mais si on suit bien les explications, qu’on est réveillé et qu’on s’applique, tout roule !

Modifications apportées : aucune pour ce modèle, je l’ai réalisé tel quel. Par contre, je trouve les manches un tout petit peu trop courte et je ne sais pas si c’est voulu mais la doublure dépasse au bout… Erreur de coupe ou erreur de patron ? Je ne saurai le dire mais je sais que je ne suis pas la seule à qui c’est arriver.

A refaire ? Sans aucun doute ! Mais…je commence à avoir beaucoup de manteaux donc à offrir plutôt !

DSC_0178

_________________________________________________________________

Petit clin d’oeil à ma photographe attitrée qui me fait toujours de jolies photos

quand on se voit et qui fête ses 18 ans aujourd’hui ❤

La parfait perfecto.

Si mes souvenirs sont bons, début d’année, Charlotte Auzou (de l’Atelier Charlotte Auzou) sortait un livre « guide de couture » dans lequel elle propose 12 modèles à coudre. Plusieurs modèles proposés me plaisent mais je dois avouer que le perfecto m’a complètement tapé dans l’oeil. A l’occasion de mon anniversaire, ma gentille soeur m’a offert cette ouvrage et je vous présente donc mon parfait perfecto !

SONY DSC

SONY DSC

Très rapide à coudre (j’ai mis environ une heure sans la coupe), à peine fini je le portais pour aller me promener et c’était l’occasion de le photographier. Rien de particulier à signaler pour le montage, les explications sont claires (même si les photos qui les accompagnent ne sont pas très utiles puisque photographier du noir bah…c’est difficile) et les pièces s’emboîtent parfaitement bien.

SONY DSC

SONY DSC

Seule petite difficulté, la pose de la fermeture éclaire mais là encore rien d’insurmontable. Personnellement, suite à une mauvaise expérience, je préfère allonger un peu mon point pour coudre la FE avec le molleton, cela évite que ça gondole et c’est bien plus joli pour le coup !

SONY DSC

SONY DSC

J’aime beaucoup le principe de la parementure qui fait tout le tour du vêtement, le rendu est vraiment sympathique. Attention tout de même, mon molleton étant un peu fin, la parementure dos bas a tendance à retomber, malgré une surpiqure à 2cm du bord. Pour éviter ce problème je vais sois raccourcir ma parementure soit ajouter quelques points invisibles pour la maintenir en place.

SONY DSC

Je ne sais pas pour celles qui l’ont déjà cousu mais personnellement je trouve ce perfecto bien plus esthétique ouvert que fermé. Cela tombe bien je n’ai pas prévu de le porter fermé ! Mais tout de même, sachez-le, il est très court et plutôt ajusté selon moi.

SONY DSC

SONY DSC

Quoi qu’il en soit, je l’adore et je peux déjà vous dire qu’il y en aura d’autres ! Pour le prochain, j’imagine une version un peu plus longue et avec des poches… Affaire à suivre !

SONY DSC

Perfecto, Atelier Charlotte Auzou – Taille M

Mister Liberty.

Après une petite série d’articles « spéciaux », revenons doucement à nos moutons. Pour cela, je choisis de vous parler d’un grand classique dans ma pratique couture : la chemise homme !

Dans l’article précédent, je vous disais combien j’aimais le patron Aime comme Mister de Aime comme Marie et qu’une nouvelle version serait bientôt en ligne. Et bien grande nouvelle, c’est aujourd’hui que je vous la présente !

SONY DSC

Il y a un peu plus d’un an, j’avais cousu une première Mister à l’intéressé et celle-ci lui avait beaucoup plu. Il est vrai que la coupe lui allait vraiment bien et que le fait de la faire maison permettait de la tailler « sur mesure ». Connaissant mon amour inconditionnel pour le liberty et le plaisir que je prenais à le coudre, l’intéressé m’a proposé de lui coudre une nouvelle chemise en liberty. Vous pensez bien qu’une telle proposition ne se refusait pas !

SONY DSC

SONY DSC

Après avoir choisi son liberty, j’ai fait mon possible pour le trouver en métrage suffisant dans la bonne couleur ce qui n’a pas forcément été évident. Mais j’ai trouvé son bonheur chez Cousette, le fameux liberty Mabelle coloris F.

SONY DSC

SONY DSC

Pour le reste, rien à signaler, j’adore coudre les chemises et tous leurs petits détails qui font leur charme et leur particularité. Le montage ne me paraît pas compliqué et très honnêtement je pense que c’est accessible à tous, il suffit d’être patient et appliqué.

SONY DSC

SONY DSC

Petit détail que j’apprécie beaucoup et dont je suis vraiment contente, j’ai ajouté un petit biais au niveau du col intérieur ainsi qu’au niveau des bracelets de manches. Ce détail à beaucoup plu à l’intéressé et ajoute une petite touche de charme supplémentaire à cette jolie chemise.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Pour le tissu et bien…quel bonheur de coudre du Liberty ! Pour tout vous dire, mon homme m’a demandé la même dans une autre nuance de couleurs… Le tissu est déjà dans mon tiroir donc…affaire à suivre !

SONY DSC

Aime comme Mister, Aime comme Marie – Taille M/L

Bilan de cette première année.

J’ai toujours apprécié les petits récap’ de l’année passée en couture, que proposent certaines blogueuses, alors j’ai eu envie de vous en proposer un petit à mon tour. Rien de spécial, juste un petit retour sur toutes les cousettes de cette année (publiées sur le blog parce que sinon je ne m’en sortirai pas…) avec si oui ou non elles m’ont convaincue à l’usage.

Patron

Appréciation

Photo

Do brasil – Vanessa Pouzet

Utilisation : très portées l’été dernier, un peu moins cette année

Confort : impeccable, je suis très à l’aise dedans

Satisfaction : ++ je vous recommande vivement ce patron si vous ne l’avez pas encore

Bilan : je ne pense pas refaire encore une fois ce modèle que j’ai déjà en 4 versions mais je ne regrette pas du tout cet achat

SONY DSC SONY DSC SONY DSC
Aime comme Mine de rien – Aime comme Marie

Utilisation : très peu portée voire quasiment jamais…

Confort : rien à dire, je suis vraiment à l’aise dedans

Satisfaction : oui de l’avoir réalisée et modifiée par rapport à ma morphologie et non parce que ça ne correspond pas au type de vêtements que j’aime porter

Bilan : mitigée… j’aime ma version mais je n’ai pas envie de la porter, ce n’est pas un vêtement qui m’attire

SONY DSC
Denver – C’est Dimanche

Utilisation : très portée, je ne me lasse absolument pas de cette parfaite petite blouse

Confort : très agréable du fait de sa forme légère et également grâce à la fluidité du tissu

Satisfaction : +++ aucun regret !

Bilan : absolument aucun regret, j’adore cette blouse et je me réjouis d’en faire d’autres pour l’automne

SONY DSC
Aime comme Mister – Aime comme Marie

Utilisation : portées régulièrement (selon les occasions)

Confort : aux dires de l’homme, elles sont très confortables

Satisfaction : ++ parce que la coupe est vraiment adaptée à mon homme

Bilan : il y en a 3 autres en attente pour l’homme, 1 bientôt bloguée qui a été offerte cet été donc…je pense que c’est un sans faute !

 SONY DSC SONY DSC
Aime comme Mythique – Aime comme Marie

Utilisation : portées régulièrement (sauf celle à manche courtes que je n’ai portée qu’une fois pour le moment)

Confort : je les adore, je m’y sens bien et à l’aise

Satisfaction : ++

Bilan : toujours pareil, je ne regrette pas du tout cet achat parce que j’adore coudre les chemises mais je vais quand même tenter d’autres patrons (comme la Aime comme Madame ou la Archer)

 SONY DSC SONY DSC
Aime comme Matelot – Aime comme Marie

Utilisation : beaucoup porté

Confort : agréable mais un peu trop ajusté au goût de l’homme

Satisfaction : +

Bilan : à refaire mais peut être dans un jersey moins « collant »

 SONY DSC
Eagle – Vanessa Pouzet

Utilisation : jamais portée…

Confort : très confortable, légère mais chaude, bon choix de tissus

Satisfaction : très mitigée ! Je la trouve très jolie et originale mais ce n’est absolument pas mon style du coup elle n’a jamais été portée… Dommage parce qu’elle me plait !

Bilan : j’hésite entre la donner à une copine qui la portera et retenter le coup avec un jean et un t-shirt blanc…

 SONY DSC
Aime comme Moelleux – Aime comme Marie

Utilisation  LE basique de ma garde robe donc trèèèèèèès porté

Confort : maximal, c’est un doudou

Satisfaction : +++ c’est vraiment mon chouchou

Bilan : à refaire encore et encore, il est vraiment déclinables à l’infini

 DSC_0191
L’Incontournable – MLM Patrons

Utilisation : jamais porté pour ma part, très porté par ma copine

Confort : très confortable avec une jolie coupe

Satisfaction : mitigée, ma version test ne me plaît pas vraiment, je pense que je n’accroche pas avec mon tissu. La version pour ma copine par contre me plaît beaucoup plus bien que je ne suis pas sûre que je la porterai…

Bilan : je ne sais pas trop, je l’aime beaucoup sur les autres mais pas sur moi, je pense que je n’ai pas trouvé LE tissu qui correspondrait à mon style vestimentaire mais je ne baisse pas les bras !

SONY DSCSONY DSC
Aime comme Même pas Peur – Aime comme Marie

Utilisation : très portés

Confort : +++

Satisfaction : +++

Bilan : je l’adore ! Le modèle me correspond tout à fait avec sa coupe ajustée qui met vraiment les jambes en valeur ! J’ai d’autres versions en tête mais pour l’instant le temps me manque… Ca viendra !

SONY DSCSONY DSC
Quart coat – Pauline Alice

Utilisation : Porté tout l’hiver dernier

Confort : +++

Satisfaction : +++++ (explosion de tous les scores)

Bilan : je suis RAVIE de ce manteau, j’ai adoré le coudre, j’adore le porter et je suis très fière de me dire que c’est moi qui l’ai fait !

 SONY DSC SONY DSC
Confortable – MLM Patrons

Utilisation : très portés

Confort : +++

Satisfaction : +++

Bilan : un bon basique dont on ne se lasse pas et qu’on peut facilement décliner dans différents tissus, je l’adore !

 SONY DSCSONY DSC
Elise Tee – Fine Motor Skills

Utilisation : très porté

Confort : +++

Satisfaction : +

Bilan : je l’adore et il m’a suivi tout l’été tout comme son collègue jamais blogué, je vous le recommande vivement si vous ne l’avez pas encore tenté

P1130308
Aime comme Milkshake – Aime comme Marie

Utilisation : assez peu porté

Confort : +/- je trouve le tissu un peu rigide du coup il n’est pas très confortable ce qui explique qu’il soit peu porté

Satisfaction : + je suis très contente de mon association coton/dentelle qui donne un résultat très sympa

Bilan : à refaire avec d’autres tissus

SONY DSC
Aime comme Mirage – Aime comme Marie

Utilisation : très portée

Confort : +++

Satisfaction : +++

Bilan : je l’adore vraiment elle est top ! Il faut absolument que je m’en fasse d’autres l’été prochain

SONY DSC
Chataigne – Deer & Doe

Utilisation : peu portée

Confort : ++ (un petit peu courte selon l’occasion)

Satisfaction : +++ j’adore l’association des tissus

Bilan : très contente d’avoir fait une version jupe qui me correspond bien plus que la version short, je l’adore et je pense en faire d’autres (pourquoi pas une version hiver !)

SONY DSC
Jasmin – Cozy Little World

Utilisation : très portés

Confort : +++

Satisfaction : +++

Bilan : encore un bon basique dont on ne se lasse pas et qui peut se décliner en plein de versions

SONY DSC

SONY DSC

Aime comme Madrilène – Aime comme Marie

Utilisation : très portée

Confort : +++

Satisfaction : +++

Bilan : j’adore ce patron qu’on peut décliner dans beaucoup de version et qui me correspond entièrement !

SONY DSC

SONY DSC

Basic Tank – CaliFaye

Utilisation : très porté

Confort : +++

Satisfaction : +++

Bilan : encore un très bon basique qui trouve son originalité dans le choix du tissu, il m’a accompagnée tout l’été et il devrait avoir des petits frères pour l’été prochain

SONY DSC
Aime comme Mojito – Aime comme Marie

Utilisation : très peu portée (je la trouve vraiment très courte et très moulante)

Confort : +

Satisfaction : +/-

Bilan : je l’aime beaucoup parce qu’elle est canon et qu’elle met vraiment les jambes en valeur mais je ne me sens pas de la porter pour me promener dans la rue, très bien pour la plage mais ça s’arrête là pour moi…

SONY DSC
 Hemlock Tee – Grainline

Utilisation : peu porté pour le moment (décolleté un peu trop tombant sur les épaules)

Confort : +

Satisfaction : +/- je regrette d’avoir modifié l’encolure qui du coup est vraiment grande…

Bilan : à refaire sans modification de l’encolure parce que le modèle est très agréable et moi qui aime les rayures, c’est un peu le patron parfait pour !

SONY DSC

 Si on devait résumer un peu tout ça, je vois plusieurs choses importantes :

  • je raffole des vêtements basiques que l’on peut décliner facilement et que l’on peut porter avec tout
  • beaucoup de vêtements que j’ai cousu ne sont pas portés ou alors très peu
  • j’adore coudre des pièces qui demandent de la minutie et de la patience

Si je me penche davantage sur ma garde robe et que je réfléchis à comment « coudre utile », d’autres points ressortent :

  • il me faudrait plus de jupes et de robes pour l’automne/hiver
  • je manque un peu de gilets
  • j’aime de plus en plus porter des blouses ou des chemisiers
  • je couds beaucoup de motifs et je manque de basiques unis

Pour conclure tout ça donc, voici la ligne de conduite que je vais essayer de suivre :

  • continuer à coudre des basiques et si possible unis pour pouvoir les associer avec le reste de mes coutures (et pas toujours avec des jeans…)
  • trouver des patrons de robes et/ou de jupe simples et sobres à coudre pour l’automne/hiver mais déclinables en version printemps/été
  • coudre quelques gilets basiques à assortir avec le reste de ma garde robe (et compatibles avec les blouses et chemisiers)
  • réfléchir à deux fois avant de coudre un vêtement et être sûre que je le porterai (et que j’en ai besoin…mais ça c’est plus difficile !)
  • SE FAIRE PLAISIR

J’espère que cet article vous aura plu, c’était intéressant pour moi de le faire parce que cela permet de prendre du recul sur sa couture et ses projets. Cependant, cela prend également beaucoup de temps du coup, pas sûre de le refaire tous les ans (surtout au rythme auquel je couds…) !

A très vite !

Premier anniversaire dans mon nouvel atelier.

A l’occasion du premier anniversaire de mon blog, je vous propose de faire un petit retour sur l’année qui vient de s’écouler, autant en couture qu’à un niveau plus personnel. Pour celles qui me suivent sur IG, vous savez qu’il y a eu plusieurs (gros) changements dans ma vie cette année. Le plus gros à mon sens est le passage de la vie étudiante à la vie professionnelle qui a été un drôle de cap pour moi. Très stressant au début, j’ai pris mes marques petit à petit et après un bon mois sur le terrain je me plais beaucoup dans cette nouvelle vie. Je vais de découverte en découverte, j’apprends beaucoup sur moi, sur ma pratique et sur la surdité de manière générale. Bref, je suis rassurée de ne pas m’être trompée de voie et je me réjouis chaque jour d’aller travailler (même si j’ai du, pour le coup, ralentir ma production couture !).

Assez parlé de ma vie privée, parlons un peu couture maintenant ! Certaines le savent peut être, j’ai déménagé il y a maintenant deux mois et mon nouveau chez moi m’a permis d’aménager un petit espace réservé à la couture. J’ai nommé « mon atelier couture ». Alors point de pièce énooooooorme avec des armoires gigantesques remplies de tissus, juste 5 petits mètres carrés rien que pour moi. Pour faire écho à mon premier article sur ce blog, j’ai trouvé chouette de vous présenter mon nouvel atelier aujourd’hui alors c’est parti pour un petit tour d’horizon de mon petit univers.

Vue d’ensemble.

SONY DSC

Mon petit coin – Vue d’ensemble

SONY DSC

Mon miroir – Indispensable

Quelques détails.

SONY DSC

L’espace machines (bien rangé !)

SONY DSC

Les petites boîtes à bricoles

SONY DSC

Gertrude et ses miroirs

SONY DSC

L’étagère – fourre tout –

SONY DSC

Avec les grandes boîtes à bricoles

Le rangement des tissus.

SONY DSC

Une commode à tiroirs – profonds et larges (pour ranger par types)

SONY DSC

Les cotons, viscoses et chambrays

SONY DSC

Les jerseys (mes préférés !)

SONY DSC

Les molletons

SONY DSC

Les lainages

Et le rangement des patrons (inspiré de Les Lubies de Louise).

SONY DSC

Des boîtes – du masking tape – des enveloppes – une bibliothèque

SONY DSC

Classés par catégories pour faciliter la recherche

SONY DSC

Les boîtes se remplissent vite…

Voilà pour ce premier article anniversaire, j’espère que ça vous a plu et que vous avez apprécié en découvrir un peu plus sur mon coin couture et son organisation. Je vous prépare un second article un peu différent dans lequel je vous propose de faire un petit retour sur les cousettes de cette première année bloguesque. J’aimerai également vous proposer un petit « concours » mais j’avoue que 1. je ne sais pas quoi vous proposer et 2. je n’ai pas franchement le temps de préparer quelque chose en ce moment… Déjà que j’ai du mal à trouver le temps de coudre…! Donc n’hésitez pas à me donner vos idées en commentaires… 😉

On se retrouve très vite !

Mes indispensables en couture.

Nous avons toutes nos petites habitudes et certains accessoires dont on ne peut plus se passer lorsqu’on coud. Bien sûr, il y en a tellement, qu’on pourrait parler des heures de tout ce qu’on utilise au quotidien en couture. Cependant, j’ai sélectionné quelques accessoires qui sont vraiment, pour moi, indispensables !

→ Mes ciseaux Fiskars : depuis que je couds je voulais une paire de ciseaux réservés à la couture parce que vraiment, pour la coupe du tissus, il n’y a pas photo c’est MA-GIQUE ! Je les ai achetés lors d’une vente privée sur le site de loisirs créatifs Achats créatifs et je les ai eus pour une bouchée de pain. Je dispose de trois tailles différents ce qui est très pratique selon le projet. Bref, vous l’avez compris, je suis conquise et je recommande très fortement cette marque !

SONY DSC

SONY DSC

→ Mes pinces Clovers : recommandées par ma copine Cécile, je n’ai pas hésité longtemps avant d’investir. Ultra pratique pour la couture du jersey, du Liberty, du cuir, etc…aucun trou laissé par l’épingle, jusqu’à 1,2cm d’épaisseur, anti-dérapantes, un vrai bonheur ! Et puis…aucun risque de se piquer les doigts 😉

SONY DSC

SONY DSC

→ Mes bobines Gütermann et mes aiguilles Schmetz : il y a maintenant plus d’un an que j’ai investi dans ma MAC et depuis je n’utilise que des fils Gütermann et des aiguilles Schmetz. Je vous l’accord, le budget est un peu plus élevé (et encore) que pour d’autres fils ou aiguilles mais vraiment je sens la différence. Aucun problème d’enfilage ou de bobinage de la canette, aucun fil qui casse, des coutures très propres, un joli point bien régulier, et j’en passe. Aucun doute, la qualité est là et les cousettes en sont d’autant plus réussies !

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

→ Mon fer à repasser : il y a plusieurs mois, ma Mamie s’est fait un petit plaisir et s’est offert une centrale vapeur de compétition. Vous savez, celles qui décoiffent dès qu’on utilise la vapeur, qui sont super design et qui en plus règlent la température toutes seules comme par magie !!! Alors forcément moi, petit couturière du dimanche (et du lundi, du mardi, du mercredi, etc…) je bavais littéralement devant cet objet incroyablement doué (et complètement hors budget qu’on se le dise !). MAIS ô joie quand j’ai vu à quelques jours de mon anniversaire une petite vente privée passer sous mes yeux… « Allo Maman ? Euh oui…alors tu sais c’est bientôt mon anniversaire…et le fer à repasser de Mamie il est vraiment trop top méga giga hyper génialissime…et il y a une ventre privée…et… – Tu en aimerais un c’est ça ? – Hiiiii…oui…?! » La suite, je ne vous fais pas de dessin, ma super Maman et ma trop top Mamie me l’ont donc offert pour mon anniversaire et vraiment, je suis probablement une des rares personnes heureuses qu’on lui offre un fer à repasser, mais qu’est-ce qu’il est merveilleux ce petit jouet !!!

SONY DSC

→ Mon mannequin, j’ai nommé Gertrude (oui, avant c’était Marcelle mais mes copines l’ont rebaptisé en mon absence…) : pour mon anniversaire (oui je sais j’ai été gâtée…!!!), mon super amoureux m’a offert un mannequin de couture. Je n’en avais jamais eu avant mais je ne suis pas sûre que je m’en passerai à présent. Celui-ci a la particularité de pouvoir être ajusté exactement à mes mensurations. Je peux vous dire que cela est très pratique pour, par exemple, ajuster une pince poitrine, vérifier que la ligne d’épaule tombe au bon endroit, faire la longueur de mes vêtements pour les ourlets, etc… Je ne regrette pas du tout cet « achat » et je pense m’en servir de plus en plus avec le temps.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

→ PETIT BONUS Mes tampons et étiquettes : pour finir, une petite fantaisie que j’aime beaucoup qui permet de signer ses cousettes. Mes tampons (offerts par ma super Cécile) « 100% fait main » et « Création originale de Laura, fait main » qui, utilisés avec de l’encre textile, tiennent indéfiniment sur les vêtements malgré le lavage. Mes étiquettes « Made by Laura » (éditées par Les étiquettes de Juliette) que j’oublie à chaque fois de fixer sur mes vêtements à moi mais que je prends plaisir à ajouter aux cousettes cadeaux. Je peux vous dire que dans ma famille, avoir l’étiquette « Made by Laura » est une jolie fierté, surtout pour les petits 🙂

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Et vous alors ? Vous avez des indispensables en couture ?

Mojito, s’il vous plaît !

Aujourd’hui on retourne un peu sur la plage, on écoute le bruit des vagues, on profite du soleil et…on montre ses jambes !

SONY DSC

Voici ma version de la Aime comme Mojito de Aime comme Marie et Mon Petit Bazar. Réalisée dans un jersey bien extensible et trèèèèès doux elle est le comble du confort et malgré son côté (très) près du corps elle est hyper confort.

SONY DSC

Pas de soucis particulier au montage, le tout est logique et sans encombre. Je l’ai faite avec mes copines l’hiver dernier au détour d’une de nos soirées couture et nous avons toutes étaient conquises par le modèle.

SONY DSC

Seul bémol, elle est peut être un petit peu courte quand même (pour mes longues jambes interminables de déesse…mais oui bien sûr !) mais sa forme met vraiment en valeur les cuisses et affinent beaucoup selon moi.

SONY DSC

Aime comme Mojito, Aime comme Marie et Mon Petit Bazar – Taille unique

_____________________________________________________________________________

Petit clin d’oeil à mon Timéo d’amour qui fête ses 8 ans aujourd’hui ❤  Loin des yeux près du coeur… 😉

Cadeau Madrilène.

Début juillet, je suis rentrée dans ma famille en Alsace pour fêter (entre autres) les 80 ans de ma petite Mamie. Gros rendez-vous de famille oblige, j’ai eu la chance de revoir mes oncles et tantes ainsi que mes cousins cousines avec lesquels j’ai grandi. Pour l’occasion, ma cousine la plus âgée est venue tout droit de Malte. Nous ne nous étions pas vu depuis un moment et j’ai eu envie de lui faire un petit cadeau.

SONY DSC

Le patron Aime comme Madrilène de Aime comme Marie venait tout juste de sortir et le style lui correspondait tout à fait alors ni une ni deux, je suis allée chercher du tissu chez Mondial tissus et en une après-midi le tour était joué ! La Madrilène que je vous présente aujourd’hui est donc la toute première que j’ai réalisée. Vous pouvez voir une autre version robe par ici et je vous montrerai bientôt mes versions chemisiers.

SONY DSC

Pour cette première version, je voulais des finitions parfaites ! Pour ce faire, j’ai choisi de doubler la partie épaule en suivant la technique utilisée pour la Aime comme Mythique et bien d’autres chemises. J’ai également utilisé des coutures anglaises pour qu’elle soit aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur.

SONY DSC

SONY DSC

Ma cousine étant très menue et plutôt petite, j’ai choisi de coudre une taille S à laquelle je n’ai pas ajouté de marges de couture. Attention tout de même lorsqu’on procède ainsi, certains endroits se voient alors un peu modifiés (emmanchures un peu plus grandes, etc.). Pour le col, j’ai conservé les marges de couture pour qu’il ne soit pas plus petit.

SONY DSC

Mon tissu est un chambray à pois que j’ai coordonné avec un biais bordeaux et des pressions nacres. Pour rappeler le biais des emmanchures, j’ai ajouté un petit biais pour souligner le pied de col. J’adore cette finition qui ajoute un peu de classe à cette robe plutôt cool.

SONY DSC

SONY DSC

Au final, ma robe a beaucoup plu, ma cousine était conquise dès le premier regard ! Je n’ai pas de photo portée pour le moment mais à l’occasion je vous en ajouterai une 😉

SONY DSC

Bien entendu l’ourlet a été fait une fois qu’elle l’avait essayée… 😉

Aime comme Madrilène, Aime comme Marie – Taille S sans marges de couture