Le mystère Météore.

DSC_0077

Modèle : Aime comme Météore de Aime comme Marie

Taille : M modifiée

Tissu : Molleton gratté effet brillant déniché à Strasbourg

Avis sur le modèle : Très mitigée par ma première version (dans un beau tissu de Motif Personnel…) qui ne m’allait pas du tout, j’ai eu du mal à me relancer dans l’histoire. Mes copines (avec qui la première avait été cousue) m’ont motivée pour ne pas lâcher et j’ai retenté en apportant certaines modifications et finalement le résultat est exactement ce que je recherchais et j’adore porter cette robe !

Envie de la porter : J’aime beaucoup porter cette petite robe qui va avec tout et qui en plus est super confortable.

Difficultés particulières : Pas de difficultés particulières mais il faut être très minutieuse pour les découpes pointues du devant.

Modifications apportées : En cousant ce modèle, je me suis rendue compte que j’avais la taille plus haute que la moyenne et un petit buste. Du coup, la jupe tombait trop bas sur moi et le rendu était plus que moyen… J’ai alors réduit la partie buste de 3cm et allongé la jupe de 5cm pour un rendu comme je le souhaitais au final ! Ca m’apprendra à ne pas faire de toile et à gâcher un beau tissu…

A refaire ? Pourquoi pas mais pour le moment ce n’est pas prévu.

DSC_0083

Publicités

Premier Arum de la saison.

DSC_0105

Modèle : Arum de Deer & Doe

Taille : 38

Tissu : Molleton léger de chez Mondial Tissus, offert par une amie 🙂

Avis sur le modèle : Coupe très flatteuse malgré sa simplicité. Cette petite robe est un basique à avoir dans son armoire !

Envie de la porter : Pour le moment je n’ai pas encore trop portée cette robe mais je vais me rattraper avec les beaux jours !

Difficultés particulières : Absolument aucune

Modifications apportées : Aucune

A refaire ? Sans hésiter mais je n’ai pas encore trouvé le tissu qui me tente

Jamais sans Xerea.

DSC_0086

Modèle : Xerea Dress de Pauline Alice

Taille : 38 reprise d’environ 2cm de chaque côté

Tissu : double crepe de laine noire de chez Bennytex

Mon avis sur le modèle : Ravie de cette petite robe qui est très agréable à porter. Elle est simple mais elle a ce qu’il faut de détails pour la rendre parfaite.

Envie de la porter : Déjà beaucoup mise, elle a été ma robe de Noël. Malheureusement, elle a rétréci au lavage et elle est trèèèès courte maintenant donc un peu moins portée depuis…

Difficultés particulières : Aucune selon moi

Modifications apportées : J’ai rallongé les manches pour qu’elles soient 3/4 et j’ai repris les côtés de 2cm pour qu’elle soit plus ajustée.

A refaire ? Bien sûr ! C’est même déjà fait 😉

DSC_0102

Cadeau Madrilène.

Début juillet, je suis rentrée dans ma famille en Alsace pour fêter (entre autres) les 80 ans de ma petite Mamie. Gros rendez-vous de famille oblige, j’ai eu la chance de revoir mes oncles et tantes ainsi que mes cousins cousines avec lesquels j’ai grandi. Pour l’occasion, ma cousine la plus âgée est venue tout droit de Malte. Nous ne nous étions pas vu depuis un moment et j’ai eu envie de lui faire un petit cadeau.

SONY DSC

Le patron Aime comme Madrilène de Aime comme Marie venait tout juste de sortir et le style lui correspondait tout à fait alors ni une ni deux, je suis allée chercher du tissu chez Mondial tissus et en une après-midi le tour était joué ! La Madrilène que je vous présente aujourd’hui est donc la toute première que j’ai réalisée. Vous pouvez voir une autre version robe par ici et je vous montrerai bientôt mes versions chemisiers.

SONY DSC

Pour cette première version, je voulais des finitions parfaites ! Pour ce faire, j’ai choisi de doubler la partie épaule en suivant la technique utilisée pour la Aime comme Mythique et bien d’autres chemises. J’ai également utilisé des coutures anglaises pour qu’elle soit aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur.

SONY DSC

SONY DSC

Ma cousine étant très menue et plutôt petite, j’ai choisi de coudre une taille S à laquelle je n’ai pas ajouté de marges de couture. Attention tout de même lorsqu’on procède ainsi, certains endroits se voient alors un peu modifiés (emmanchures un peu plus grandes, etc.). Pour le col, j’ai conservé les marges de couture pour qu’il ne soit pas plus petit.

SONY DSC

Mon tissu est un chambray à pois que j’ai coordonné avec un biais bordeaux et des pressions nacres. Pour rappeler le biais des emmanchures, j’ai ajouté un petit biais pour souligner le pied de col. J’adore cette finition qui ajoute un peu de classe à cette robe plutôt cool.

SONY DSC

SONY DSC

Au final, ma robe a beaucoup plu, ma cousine était conquise dès le premier regard ! Je n’ai pas de photo portée pour le moment mais à l’occasion je vous en ajouterai une 😉

SONY DSC

Bien entendu l’ourlet a été fait une fois qu’elle l’avait essayée… 😉

Aime comme Madrilène, Aime comme Marie – Taille S sans marges de couture

Mirage avant la rentrée.

Petit retour sur les basiques de mon été avec cette version de la robe Aime comme Mirage de Aime comme Marie. Cousu déjà à de nombreuses reprises ce modèle me plaît beaucoup. Et pourtant, je me rends compte que je ne vous en ai encore jamais parlé par ici !

SONY DSC

Pour cette version, j’ai choisi un jersey très fluide des Coupons Saint Pierre. Il a fallu faire attention à deux choses : le raccord des rayures sur le côté et la taille puisque le tissu recommandé est le coton.

SONY DSC

Pour les rayures, je commence à avoir l’habitude du coup je fais attention à la coupe et après tout roule. Pour la taille, j’ai choisi de la réaliser une taille en dessous (donc en taille S) et je n’ai pas ajouté de marges de couture. Finalement, c’est parfait et je suis très à l’aise dedans.

SONY DSC

A noter également, j’ai descendu la ceinture de 5cm parce que je n’aime pas trop porter un élastique au niveau du nombril, je préfère quand c’est plus bas.

SONY DSCSONY DSC

Cousue avec les copines lors d’un soirée couture de juillet, elle ne m’a plus quittée depuis, surtout en cas de fortes chaleurs, un vrai confort !

SONY DSC

Aime comme Mirage, Aime comme Marie – Taille S

Madrilène exotique.

La collection estivale de Aime comme Marie, sortie il y a peu, m’a beaucoup plu et plusieurs modèles m’ont fait de l’oeil. Le premier modèle pour lequel j’ai craqué est le Aime comme Madrilène en version robe.

SONY DSC

Réalisée dans une jolie viscose exotique de chez Lolie Shop, je suis conquise par sa forme très agréable à porter.

SONY DSC

SONY DSC

Nous parlions des fronces dans l’article précédent et bien en voici à nouveau : dans le dos et au niveau des épaules.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Vous l’aurez sûrement remarqué, ma version n’est pas fidèle à l’original. En effet, déjà réalisée deux fois avant cette version, j’ai décidé de modifier un peu le patron selon ce que je recherchais. La version que je vous présente aujourd’hui s’est donc vue retirer le col et la patte de boutonnage a été remplacée par une patte polo.

SONY DSC

Si la modification en patte polo vous intéresse, rien de bien sorcier : j’ai simplement couper ma pièce devant sur le pli du tissu (en ajoutant 1cm pour plus d’aisance) et appliquer le tutoriel de la patte de l’Indécise de MLM Patrons que vous trouverez ici (j’ai utilisé le gabarit du patron de l’Indécise pour ma patte). Je suis d’ailleurs particulièrement fière de moi parce que ma patte est parfaite (si si!!) alors n’hésitez pas à cliquer sur la photo pour la voir de plus près !

SONY DSC

J’aime beaucoup cette version très estivale qui s’accorde parfaitement avec les fortes chaleurs que nous avons eu il y a peu. Je suis donc ravie de ce patron qui est déclinable à l’infini selon moi. Je dois l’avoir depuis à peu près un mois et j’en ai déjà réalisé 4 versions très différentes ! Je vous dis donc à très vite pour vous présenter les autres…

SONY DSC

Aime comme Madrilène, Aime comme Marie – taille S modifiée

_____________________________________________________________________________

Si mes souvenirs sont bons, il me semble bien qu’Annie Coton souffle une bougie de plus aujourd’hui alors je me permets ce petit clin d’oeil parce qu’elle sait combien je l’apprécie. Plein de belles choses pour la suite avec surtout la concrétisation de tous tes jolis projets. Je t’embrasse.

Miss mirage.

Il y a plus d’un an maintenant que j’ai cousu cette petite robe estivale qui m’a suivie tout l’été dernier. Toute simple, elle est le fruit de la fusion de deux patrons Aime comme Marie. Pour le haut, il s’agit du Aime comme Miss et pour le bas, j’ai repris la base de la Aime comme Mirage.

SONY DSC

SONY DSC

Je n’avais encore jamais cousu la robe Mirage avant de réaliser celle-ci mais c’est chose faite depuis ! Je restais sceptique quant à l’élastique au niveau de la taille et à partir des expériences de certaines copines, j’ai pris le parti de rabaisser de 5 cm la ceinture ce qui fait qu’elle m’arrive à peu près au niveau des hanches. Cela me convient davantage et j’ai répété cette modification sur le modèle que j’ai réalisé ensuite.

SONY DSC

SONY DSC

Pour ce qui est du Miss, rien à dire, hyper rapide à réaliser, il est parfait pour l’été. J’en ai réalisé 4 ou 5 versions débardeurs (que je vous présenterai à l’occasion d’un prochain article) et je ne m’en lasse pas. Par ailleurs, si vous aimez la forme de la Mirage mais que vous voulez la modifier pour la rendre plus « bain de soleil », le Miss sera votre allié !

SONY DSCSONY DSC

En d’autres termes, j’adore cette petite robe et je ne me lasse pas de la porter. Je pense renouveler l’expérience avec cette combinaison de patrons car je trouve le résultat plus que sympathique et fort agréable à porter.

SONY DSC

Pour ce qui est du tissu, rien de bien compliqué : du coton noir uni pour le haut (doublé du même tissu) et du coton à motifs pour le bas. Les deux viennent de chez Mondial Tissu mais d’il y a un an donc.

SONY DSC

J’espère que cette petite robe vous donner des idées et sinon, n’hésitez pas à aller découvrir la nouvelle collection de Aime comme Marie. Il y en a pour tous les goûts et pour tous. Je crois bien que je vais me laisser tenter…

SONY DSC

Aime comme Miss/Mirage – Aime comme Marie, taille S/M

_____________________________________________________________________________

Je profite de cette article pour faire un petit clin d’oeil à ma copine Cécile qui fête son anniversaire aujourd’hui. Merci pour tous ces bons moments passés ensemble et tous les autres à venir. Que ce soit en live ou via face time, le plaisir est toujours le même et rien ne pourra remplacer ces beaux moments de couture qu’on partage ensemble. Je t’embrasse bien ma copine qui déchire ❤

Et pour pas faire de jalouses, bisous aux autres copinettes de couture aussi 😉

IMG_0756

Do Brasil en folie.

Je m’excuse par avance pour l’article tout à fait de saison… Hum hum…

Donc aujourd’hui je vais vous parler de ma robe de l’été… Eh oui, lorsque Vanessa Pouzet a sorti le patron de la Do Brasil, j’ai tout de suite craqué ! En même temps, très franchement, en voyant cette photo, comment ne pas craquer ??!!

Capture d’écran 2014-10-12 à 16.37.56

Do Brasil – Vanessa Pouzet

Du coup j’ai réalisé une première version (pas photographiée), puis une deuxième pour être sûre qu’elle me plaisait, et puis après une troisième parce que bon, jamais deux sans trois vous savez bien, et puis bah…une quatrième parce que je suis rentrée dans mes contrées alsaciennes et que les soirées copines-coutures ont commencé…

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Version 1 : coton à motifs entièrement doublé de coton blanc (suppression des parementures et du noeud)

Version 2 : coton à ancres (suppression du noeud et ourlet simple en bas)

Version 3 : viscose à motifs (ourlet simple en bas)

Vous vous doutez bien que ces robes me plaisent beaucoup (non sans blague?) et quelle déception de ne pas avoir pu les porter plus avec ce temps incertain tout l’été… Je me suis donc rattrapée mi-septembre en partant quelques jours dans le sud ! J’en ai profité pour faire quelques photos… Voici quelques détails.

SONY DSC

Vous noterez d’ailleurs que je n’ai pas réalisé le bas initial pour ces deux versions. SONY DSC SONY DSC

Pour ce qui est du confort, je dois avouer que ce n’est pas le top du top pour moi… Je pense que cela s’explique principalement par la réalisation sans noeud dans le dos. Vous pouvez apercevoir sur certaines photos que les bretelles ne tiennent pas très bien et que du coup la robe baille un peu dans le dos, ce qui est bien dommage avec ce si beau décolleté !

SONY DSC

Cela dit, je suis quand même à l’aise dedans et je ne regrette pas du tout d’avoir exagéré sur la production ! Si je devais choisir, je pense que la version viscose l’emporte, j’aime tellement ce motif !

Je vous laisse profiter de la vue… Et dites-moi, vous, laquelle vous préférez ?

SONY DSC

Patron Do Brasil – Vanessa Pouzet, taille 38/40