Ma meilleure copine, c’est elle.

Ma meilleure copine en couture.

Pour ce premier article de découverte, je vous propose de vous présenter un peu mon atelier et surtout, mes outils de travail. Il y a un peu plus d’un mois, j’ai (enfin) craqué sur une nouvelle machine à coudre (MAC pour les intimes) et je me suis fait un cadeau.

SONY DSC

Mon (modeste) atelier

J’ai regardé, comparé, étudié, cherché etc. pendant un petit moment. J’avoue que je me suis penchée sur les machines Bernina, la rolls royce des MAC selon moi mais…pas le budget ! Eh oui, étudiante je vous rappelle… J’ai également pensé à Pfaff, très bonne marque de MAC que je connais bien puisque ma Mamie (couturière de profession) en possède une que j’ai déjà beaucoup utilisée. Avant de me décider, je souhaitais essayer les MAC. J’ai donc regardé s’il y avait un revendeur dans ma ville et ô bonheur, il y en a un, à 5 min à pieds de chez moi ! C’est pas magnifique ?!

Ni une ni deux, je vais sur le site en ligne et je regarde les marques qu’ils proposent : Bernina, Brother, Elna et Husqvarna. Alors Bernina, la rolls royce hein vous vous souvenez, Brother que je connais un peu par une amie qui me prête gentiment sa MAC pour faire mes boutonnières… Hum hum… Elna, inconnue au bataillon et Husqvarna que j’ai également pu tester cet été… Pour des boutonnières !

Je sélectionne alors deux modèles : la Bernina B350 (l’espoir fait vivre n’est-ce pas?) et la Brother Innov’is 350 SE. Je vais voir l’adorable monsieur qui s’occupe du magasin, je teste la Brother puis finalement je teste seulement la Brother et quelques jours plus tard j’achète la Brother…

Je vous présente donc ma nouvelle alliée, j’ai nommé la Brother Innov’is 350 Special Edition (pour les 50 ans de la marque, il me semble). Autant vous dire que j’en suis absolument ravie !

SONY DSC

Ma  machine d’amour

Comme vous l’avez peut être déjà compris, mon critère de choix essentiel était les boutonnières automatiques. En effet, j’adôôôôôre coudre des chemises et les boutonnières sont indispensables à la réussite d’un tel projet. Pour être tout à fait honnête avec vous, j’ai choisi de ne pas tester la Bernina pour le budget parce qu’elle ne proposait que 2 types de boutonnières et que la Brother en propose 10… Ce choix est probablement idiot/facile/irréfléchi et j’en passe mais ça m’a aidé à me décider et à ne pas me ruiner. Et je suis littéralement conquise par le résultat, rapide efficace et beau, parfait non ?!

SONY DSC

Pied spécial avec emplacement bouton

SONY DSC

En action

SONY DSC

Et voilà !

Vous imaginez bien qu’en plus d’être top niveau boutonnière, elle a de nombreuses autres qualités ! Pour commencer, elle a été livrée avec des accessoires, une petite série de pieds divers et variés (pas tous testés pour le moment…), sa table d’extension (super pratique), une genouillère (si si ça sert !), etc…

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Autre gadget génialissime que j’affectionne beaucoup (et que j’ai découvert au moment où le gentil vendeur m’a fait un petit topo MAC avant de partir…) le coupe-fil automatique !!! Que c’est pratique et propre !!!

SONY DSC

Les petits ciseaux ‘coupe-fil’

Bien sûr, pour le moment, je n’ai pas encore tout testé et j’imagine que je vais découvrir encore beaucoup d’astuces aussi incroyables les unes que les autres… Un régal je vous dis !

Pour vous faire une petite idée de l’étendue de ses possibilités, je vous propose de jeter un oeil à tous les points disponibles. Autant vous dire tout de suite que je ne suis pas sûre de tous les utiliser un jour…

SONY DSC

Points de base 

SONY DSC

Points de déco

SONY DSC

Alphabets

Et mon p’tit préféré, trop mignon !

SONY DSC

Le crocodile

En bref, je suis conquise et je ne regrette pas-du-tout cet achat plaisir !

SONY DSC

Du Liberty prêt à être magnifié

Ma deuxième super copine.

En plus de ma MAC, j’ai la chance d’avoir une surjeteuse. Alors je vous préviens tout de suite, on est loin de la rolls royce des surjeteuses… Mais cette petite bécane discount d’un vendeur que je ne nommerai point L*dl me sert beaucoup et fonctionne très bien pour l’utilisation que j’en ai !

SONY DSC

Ma surjeteuse

SONY DSC

Et ses cônes de fils

Pour être brève, pour celles qui ne connaissent pas, la surjeteuse permet de couper, surjeter et coudre. Et ça, tout en même temps ! On obtient ainsi des finitions propres, dignes de celles du commerce voire mieux je vous le garantis…

SONY DSC

Surjet 4 fils

Je pense que je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, trop d’informations tue l’information… Je vous dis donc à très vite, pour la suite…

Publicités